mercredi 22 mai 2024
- Publicité -
commencerBonjourTypes d'arthrite du gros orteil - conseils, traitement

Types d'arthrite du gros orteil - conseils, traitement

L'arthrite est une affection douloureuse affectant les articulations. Il peut apparaître n'importe où sur le corps, mais il est plus fréquent dans les mains, les genoux, les hanches et les pieds. Différents types d'arthrite peuvent se développer dans les orteils, et le traitement dépendra du type que vous avez.

Qu'est-ce que l'arthrite des orteils ?

L'arthrite est le terme utilisé pour décrire plus de 100 maladies qui provoquent une inflammation dans et autour des articulations et des tissus voisins. L'arthrite des orteils peut survenir dans n'importe laquelle des articulations de vos orteils, mais elle affecte souvent l'articulation du gros orteil. L’arthrite peut être causée par une variété de raisons, telles que :

  • Blessures ou traumatismes antérieurs (comme une fracture ou une entorse);
  • Usure générale causée par les années;
  • Blessures de surmenage ;
  • Être en surpoids;
  • Antécédents familiaux d'arthrite ;
  • Le fréquent porter des talons hauts, ce qui peut endommager l'articulation des doigts ;
  • Une maladie auto-immune affectant la santé des articulations.

L'arthrose du gros orteil, également connue sous le nom d'hallux rigidus, est une affection articulaire dégénérative qui affecte l'articulation métatarsophalangienne à la base du gros orteil. Il s'agit de la forme la plus courante d'arthrite des pieds.

Arthrose il se produit lorsque le cartilage protecteur qui recouvre les extrémités des os de l'articulation s'use progressivement avec le temps. Ce qui se passe? Le cartilage de l'articulation à la base du gros orteil commence à se détériorer, provoquant douleur, raideur et réduction de l'amplitude des mouvements du gros orteil. Ces processus se développent progressivement au fil du temps.

L'arthrite peut affecter les orteils.

La cause exacte de l'hallux rigidus n'est pas toujours claire, mais plusieurs facteurs peuvent contribuer à son développement. Ils comprennent:

  • Stress excessif ou répétitif sur l'articulation, souvent associé à des activités qui impliquent une flexion ou une poussée excessive des orteils, comme la course ou la danse.
  • Blessure ou traumatisme à l'orteil, comme une fracture ou une entorse.
  • Anomalies structurelles, telles qu'un premier os métatarsien plus long ou une voûte plantaire anormale, qui peuvent altérer la mécanique de l'articulation.
  • Génétique et antécédents familiaux d'arthrose.

Symptômes de l'arthrite du gros orteil

chevilles

Si vous soupçonnez que vous souffrez d'arthrite aux orteils, il y a un certain nombre de signes révélateurs à surveiller. Les symptômes courants de l'arthrose du gros orteil comprennent la douleur, la raideur, l'enflure, la difficulté à marcher ou à courir et le développement d'éperons osseux autour de l'articulation.

Au fur et à mesure que la condition progresse, l'amplitude des mouvements dans l'articulation peut devenir plus limitée, conduisant à une condition connue sous le nom de "rigidus", où le doigt devient moins flexible et difficile à plier.

Les symptômes caractéristiques sont :

  • Inflammation et rougeur autour de la base du pouce ;
  • Douleur ou sensibilité récurrente dans l'articulation de la jambe ;
  • Une articulation proéminente du pouce peut apparaître;
  • Mouvement limité où vous avez de la difficulté à bouger l'articulation normalement;
  • Raideur dans le pied, surtout le matin.

Types d'arthrite affectant les orteils

Les types courants d'arthrite affectant les orteils comprennent :

Arthrose

L'arthrose est une maladie articulaire dégénérative qui provoque l'usure progressive du cartilage protecteur aux extrémités des articulations, provoquant un frottement douloureux de l'os contre l'os. Elle peut survenir avec l'âge à la suite d'une usure générale de l'articulation ou à la suite d'une blessure. L'arthrose affecte le plus souvent l'articulation à la base du gros orteil, appelée articulation métatarso-phalangienne ou MTP.

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire chronique qui provoque une attaque du système immunitaire de l'organisme (qui combat normalement les germes), provoquant un certain nombre de symptômes différents tels que la douleur et l'inflammation des articulations. Il provoque une inflammation de la membrane protectrice qui recouvre les articulations, appelée synoviale, l'empêchant de fonctionner correctement. Cela entraîne des frictions dans les articulations et provoque la destruction du cartilage, des os et des tissus. Il peut affecter de nombreuses articulations du corps, mais dans environ 90 % des cas, il affecte les petites articulations des pieds et des orteils.

Goutte

La goutte est un type d'arthrite qui survient à la suite d'une accumulation d'acide urique dans le corps. L'acide urique est une substance naturellement présente dans le corps et dans certains aliments. Si les reins n'éliminent pas correctement l'acide urique, ou si le corps en produit trop, il peut s'accumuler et entraîner la formation de cristaux d'urate. Ces cristaux peuvent se coincer dans les articulations et provoquer des douleurs et des inflammations. Pour la plupart des personnes atteintes de goutte, des symptômes tels que la douleur et l'enflure affectent généralement l'articulation du gros orteil.

Rhumatisme psoriasique

L'arthrite psoriasique est une forme d'arthrite inflammatoire associée au psoriasis, qui est une maladie cutanée auto-immune qui provoque des éruptions cutanées rouges et squameuses. Il peut provoquer des douleurs, des raideurs et un gonflement des articulations, en particulier des articulations des orteils. Il peut également affecter la peau des pieds et provoquer l'épaississement des ongles, la formation d'indentations et leur séparation du lit de l'ongle.

Diagnostic et traitement de l'arthrite des pieds

Si vous soupçonnez que vous souffrez d'arthrite aux orteils, aux pieds ou aux chevilles, un podiatre peut diagnostiquer et vous aider à gérer efficacement la maladie. Un diagnostic d'arthrite nécessite un examen physique, un examen de vos symptômes et des tests de diagnostic ou d'imagerie.

Le traitement de l'arthrite des orteils et des pieds peut inclure :

  • Médicaments stéroïdiens
  • Médicaments anti-inflammatoires conçus pour réduire le gonflement des articulations
  • Anti-douleurs
  • Physiothérapie
  • Orthèse de soutien articulaire
  • Chaussures sur commande
  • Supports ou supports pour arcs
  • Orthèses (inserts pour soutenir l'articulation du pied ou de la cheville)

Le traitement de l'arthrite du gros orteil commence généralement par des mesures conservatrices. Il est important d'assurer un repos adéquat pour réduire le stress et la pression sur l'articulation. Le médecin peut recommander de prendre des médicaments - des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) en vente libre ou des préparations sur ordonnance.

Choisissez vos chaussures avec soin. Ils doivent être suffisamment larges et ne pas serrer les doigts. Un très bon effet peut être obtenu avec des exercices de physiothérapie. Ils améliorent la force et la souplesse des articulations. Des appareils fonctionnels tels qu'une canne ou une marchette peuvent être utilisés pour réduire la charge sur l'articulation pendant la marche.

Dans certains cas, des injections de corticostéroïdes ou d'acide hyaluronique dans l'articulation sont recommandées pour un soulagement temporaire de la douleur.

Si le traitement conservateur ne parvient pas à soulager, des options chirurgicales peuvent être envisagées. Celles-ci peuvent aller de procédures peu invasives pour enlever les éperons osseux ou nettoyer les tissus endommagés à des chirurgies plus étendues telles que des fusions articulaires ou des remplacements articulaires.

Toutes les jointures sont-elles arthritiques ?

Les articulations communes (oignons), qui sont principalement le résultat de chaussures mal ajustées, sont médicalement appelées hallux valgus. Ils sont une condition différente de l'arthrose du gros orteil, bien qu'ils puissent parfois se produire ensemble.

L'hallux valgus est une déformation de l'articulation du gros orteil où l'orteil dévie de la ligne médiane du pied vers les autres orteils. Elle se caractérise par une saillie osseuse à l'intérieur du pied, à la base du gros orteil. L'hallux valgus est principalement un problème structurel, souvent causé par des facteurs génétiques, la mécanique du pied ou des chaussures mal ajustées. Cela peut entraîner de l'inconfort, de la douleur, de l'enflure et de la difficulté à trouver les bonnes chaussures.

D'autre part, l'arthrose du gros orteil, également connue sous le nom d'hallux rigidus, est une affection articulaire dégénérative dans laquelle le cartilage de l'articulation métatarso-phalangienne du gros orteil s'use progressivement, entraînant douleur, raideur et amplitude de mouvement réduite. L'arthrose peut affecter n'importe quelle articulation du corps, y compris l'articulation du gros orteil. Elle est généralement causée par des facteurs tels que le vieillissement, la surutilisation, les blessures ou la prédisposition génétique.

Bien que l'hallux valgus et l'arthrose du gros orteil soient des affections distinctes, ils peuvent parfois coexister ou se produire ensemble. Dans certains cas, le désalignement de l'articulation du gros orteil causé par l'hallux valgus peut entraîner un risque accru de développer de l'arthrose dans cette articulation au fil du temps.

Il est important de noter que les approches de traitement de l'hallux valgus et de l'arthrose du gros orteil diffèrent. Le traitement de l'hallux valgus peut inclure le port de chaussures appropriées, l'utilisation d'orthèses, de coussinets, d'attelles d'orteil ou d'attelles d'oignon et, dans certains cas, une intervention chirurgicale pour corriger la déformation. L'arthrose du gros orteil, comme mentionné précédemment, peut impliquer des mesures conservatrices, une gestion de la douleur, une thérapie physique ou des options chirurgicales en fonction de la gravité et de la réponse au traitement non chirurgical.

Si vous soupçonnez que vous souffrez de l'une ou l'autre de ces conditions, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé, comme un orthopédiste ou un podiatre, pour un diagnostic précis et des options de traitement appropriées.

Auteur Ina Dimitrova

Photos : Freepik, archives

Articles Similaires
- Publicité -

POPULAIRE

NOUVEAU

- Publicité -
fr_FRFR