samedi, 20 avril, 2024
- Publicité -
commencerBonjourMédicaments antiviraux contre la grippe - qu'est-ce qu'ils sont et comment les prendre

Médicaments antiviraux contre la grippe - qu'est-ce qu'ils sont et comment les prendre

Les médicaments antiviraux contre la grippe peuvent grandement vous aider à traiter rapidement l’infection et à éviter les complications. Leur prise apporte des bénéfices notamment aux personnes dont le système immunitaire est affaibli ou qui souffrent de maladies chroniques. Cependant, cela ne signifie pas qu’il s’agit d’une sorte de remède miracle et que vous pouvez vous débarrasser de la grippe.

Les médicaments antiviraux sont pris selon le schéma décrit dans les notices. Il y a quelques considérations importantes à prendre en compte si vous envisagez un traitement antiviral contre la grippe.

Dans la plupart des épidémies de grippe, les virus de type A dominent. La grippe de type B ne se transmet pas si facilement et à grande échelle, il est plus difficile de provoquer une épidémie. Seuls des tests précis en laboratoire peuvent déterminer s’il s’agit d’un type ou de l’autre. La plupart des médicaments antiviraux agissent contre les deux types.

Deux classes principales de médicaments antiviraux sont utilisées contre la grippe : les inhibiteurs de la neuraminidase et les adamantanes.

Inhibiteurs de la neuraminidase – efficaces contre la grippe de type A et de type B

grippe rhume nez bouché

L’oseltamivir est l’un des médicaments antiviraux les plus prescrits contre la grippe. Il supprime l'enzyme neuraminidase, nécessaire à la libération des virus de la grippe à partir des cellules infectées. Il est efficace contre les virus grippaux de type A et de type B.

Le zanamivir est un autre inhibiteur de la neuraminidase. Il agit comme l'oseltamivir en empêchant la propagation du virus en inhibant la neuraminidase. Le zanamivir est efficace contre les virus grippaux A et B.

L'amantadine et la rimantadine sont des médicaments qui ont déjà été utilisés pour traiter les virus de la grippe A. Ils bloquent la protéine du canal ionique M2, empêchant ainsi la libération de matériel génétique viral dans les cellules infectées. Cependant, leur utilisation a diminué en raison de la résistance généralisée des souches de grippe A. L’un des avantages de la rimantadine est son coût relativement faible.

Le traitement par médicaments antiviraux doit être débuté dès le deuxième jour des symptômes.

Il est important de noter que le traitement antiviral contre la grippe est plus efficace lorsqu’il est administré au début de la maladie. Idéalement dans les 48 heures suivant l’apparition des symptômes. Le principe est que plus on commence tôt, plus le traitement est efficace. Ces médicaments soulagent non seulement les symptômes, mais réduisent également la durée de la maladie et le risque de complications.

Le fait est que la plupart des gens préfèrent être traités uniquement avec du paracétamol ou de l'ibuprofène dans les premiers jours. La plupart des préparations combinées contre la grippe disponibles en pharmacie contiennent exactement ces deux principes actifs. Bien entendu, la plupart des personnes qui ont un mode de vie sain et durable système immunitaire, peut faire face à la grippe sans médicaments antiviraux. Cependant, d’autres patients ont plus de mal à gérer l’infection et il vaut la peine de prendre des mesures plus sérieuses dès le début. Ce traitement convient également aux personnes dont les symptômes sont très sévères dès le début.

Quelles règles devons-nous suivre lors de la prise d'un médicament antiviral ?

pilule médicament médicament

Lorsque vous prenez des médicaments antiviraux contre la grippe, il est extrêmement important de suivre certaines directives pour garantir leur efficacité et minimiser les effets secondaires potentiels. Voici quelques règles de base à suivre.

Commencez le traitement antiviral le plus tôt possible, idéalement dans les 48 heures suivant l’apparition des symptômes. Une initiation précoce augmente l’efficacité du médicament. Cela réduit la gravité et la durée de la maladie.

Suivez toujours la posologie et la durée prescrites par votre professionnel de la santé. Ne vous auto-prescrivez pas et n’ajustez pas la posologie sans consulter un médecin. Omettre des doses ou arrêter prématurément le médicament peut compromettre son efficacité.

Suivez la totalité du traitement antiviral, même si les symptômes s'améliorent avant d'avoir pris tous les comprimés du traitement. Cela permet de garantir que le virus est entièrement contenu. Cela réduira le risque de rechute et le développement de souches résistantes.

Les médicaments antiviraux peuvent être pris avec ou sans nourriture. Cependant, rester bien hydraté est important pendant la maladie. Cela aide le corps à récupérer.

Les effets secondaires peuvent inclure des nausées, des vomissements ou des maux de tête, mais ils sont rares. Si vous remarquez quelque chose, contactez votre médecin.

Une association avec d'autres médicaments est-elle possible ?

L'association de médicaments antiviraux avec d'autres médicaments doit être abordée avec prudence et sous la surveillance d'un médecin. Certaines combinaisons peuvent être sûres et même recommandées dans certaines situations. Cependant, d’autres peuvent entraîner des effets indésirables ou des interactions. Voici quelques considérations sur la combinaison de médicaments antiviraux contre la grippe.

Il n’est généralement pas recommandé de combiner différents médicaments antiviraux contre la grippe, sauf recommandation expresse d’un médecin. L’utilisation simultanée de plusieurs médicaments antiviraux n’améliorera pas nécessairement leur efficacité. En même temps, cela peut augmenter le risque d’effets secondaires.

Informez votre médecin ou votre pharmacien des autres médicaments que vous prenez. N’oubliez pas non plus les suppléments ou les plantes médicinales que vous prenez. Certains médicaments peuvent interagir avec des médicaments antiviraux, affectant ainsi leur absorption, leur métabolisme ou leur efficacité.

Médicaments antiviraux et suppléments nutritionnels antiviraux : comment les distinguer

Il existe de nombreuses préparations sur le marché qui prétendent être des médicaments antiviraux. Dans certains cas, il peut s’agir d’un stratagème marketing. Il est très important de faire la distinction entre les médicaments antiviraux et les compléments alimentaires antiviraux afin que vous ne soyez pas induit en erreur par des allégations publicitaires qui ne sont pas étayées par des faits. Cela ne veut pas dire que les suppléments sont sans effet. Au contraire, certains d’entre eux peuvent aider, mais ce ne sont pas des médicaments.

En règle générale, les médicaments antiviraux ne sont vendus que sur ordonnance. L'exception concerne les préparations homéopathiques, qui sont enregistrées comme médicaments mais sont disponibles gratuitement dans les pharmacies.

Voici d'autres différences. Les médicaments antiviraux sont des produits pharmaceutiques soumis à des tests et à des contrôles stricts. Ils sont enregistrés et surveillés par l'Agence européenne des médicaments et les agences nationales du médicament. Ainsi, leur sécurité, leur efficacité et leur qualité sont garanties.

Les suppléments nutritionnels antiviraux ne passent pas cette vérification. Leur enregistrement devient plus simple, aucune documentation n'est requise pour prouver leur efficacité. Selon la loi, ils sont traités comme des denrées alimentaires dans de nombreux pays. La surveillance est généralement moins stricte.

Les médicaments antiviraux contiennent des ingrédients actifs spécifiques qui ont fait l’objet de recherches et d’essais cliniques approfondis. Le mécanisme d’action est bien défini et cible des étapes spécifiques du cycle de vie du virus.

Les suppléments nutritionnels antiviraux contiennent souvent un mélange de vitamines, de minéraux, d'herbes ou d'autres composés naturels. Les mécanismes antiviraux spécifiques de ces ingrédients peuvent ne pas être bien établis. Les preuves soutenant leur efficacité sont limitées.

Les médicaments ont fait l'objet d'essais cliniques et d'un processus d'enregistrement rigoureux

L'efficacité et la sécurité des médicaments antiviraux sont étayées par des essais cliniques et des recherches scientifiques approfondis. Ces études constituent une base solide pour leur utilisation dans la pratique médicale.

Suppléments nutritionnels antiviraux : même si certains suppléments peuvent avoir des preuves limitées, la recherche globale peut être moins complète. Les allégations concernant leurs propriétés antivirales peuvent ne pas avoir le même niveau de rigueur scientifique que les médicaments pharmaceutiques.

Auteur Ina Dimitrova

Articles Similaires
- Publicité -

POPULAIRE

NOUVEAU

- Publicité -
fr_FRFR